14/11/2009

Flash Back.

Il faut bien reconnaître qu'avant la reprise par SLG au début de cette année,
on n'avait jamais entendu parler d'un Conseil des Résidents.
Or, d'après le texte que j'ai posté hier, ce conseil semble obligatoire. 
Faut-il voir dans cette lacune qui a perduré une manifestation de la satisfaction
des pensionnaires à cette époque pas si lointaine !?
Ou bien que les plaintes et griefs aussitôt exposés, aussitôt traités, sinon résolus !?
Il ne faut pas idéaliser le temps passé car il y avait aussi des problèmes récurrents
mais bien moins graves que maintenant ce qui a remis un Conseil des Résidents à la mode.
Il faut reconnaître aussi que c'est la nouvelle direction qui a ranimé ce Conseil.

Ces Conseils sont comme toute assemblée démocratique ! 
Beaucoup de blabla, ça tourne en rond et il faut diriger fermement ce genre de réunion.
Pour cela, il faudra encore un peu d'entraînement !

Ce qui n'est pas mal non plus, c'est que cette assemblée peut, en principe,
inviter le management à participer aux débats mais à Paloke, ils se sont invités eux-mêmes.
Tant mieux et cela n'a pas empêché les plaintes de fuser...

Aujourd'hui, cela fait de nombreuses semaines qu'on me promet les PV de ces 3 réunions.
Mais sans suite !

Soeur Anne, ne vois-tu rien venir !?

13:20 Écrit par Le Collectif. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/11/2009

Conseil des Résidents

"Il est créé dans chaque établissement hébergeant trente résidents ou plus ou à la demande d'au moins dix pour cent des résidents ou mandataires, un conseil des résidents, qui se réunit au moins une fois par trimestre. Ce conseil est composé des personnes âgées hébergées dans l'établissement ou de leur mandataire.

 

Il adopte son propre règlement d'ordre intérieur.

 

La liste nominative des membres du conseil, toute modification de cette liste, ainsi que le calendrier des réunions sont affichés à un endroit apparent et accessible.

 

Le conseil peut émettre des avis, soit d'initiative, soit à la demande du gestionnaire ou du directeur de l'établissement, sur toutes questions portant sur le fonctionnement général de l'établissement, notamment sur les activités d'animation.

 

Le gestionnaire ou le directeur veille à ce qu'un procès-verbal de toutes les réunions du conseil soit établi et tenu à la disposition des résidents ou de leurs mandataires. Les agents des services du Collège réuni chargés du contrôle peuvent à tout moment consulter ces procès-verbaux.

 

Le gestionnaire, le directeur et le personnel peuvent être invités à assister aux réunions du conseil.

Le gestionnaire ou le directeur accordent toutes facilités pour l'organisation des réunions du conseil des résidents, notamment en mettant un local à disposition pour la tenue de ces réunions".

 

(Art. 114 et 115, arrêté du 14 mars 1996 du Collège réuni fixant les normes d'agrément auxquelles doivent répondre les établissements hébergeant des personnes âgées (M.B. 4.4.1996))

19:10 Écrit par Le Collectif. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/11/2009

Jour Férié.

Les jours fériés, à Paloke, c'est comme les week-end.
Cette fois-ci en pire !

Hier, fête de l'Armistice, je ne sais pas encore pourquoi
mais au repas du soir au restaurant, quelques chanceux
ont été servis dans une assiette normale mais bien d'autres
ont dû se contenter d'une assiette en carton (*).
A quand la gamelle (rapport à l'armistice !).

La Résidence Paloke commence à ressembler, sous certains aspects,
à un resto du coeur. Mais aux restos du coeur c'est gratuit.
Si ça continue comme ça, cela ne va pas tarder à ressembler bientôt
à un asile de nuit pour SDF !

(*) Quoi !? Vous avez quelque chose contre les assiettes en carton !?

13:51 Écrit par Le Collectif. dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/11/2009

Le Week-End.

Le weel-end n'est vraiment pas un bon moment pour un home et encore moins pour le home Paloke.

Cet après-midi, nous rendions visite à notre aïeule et à notre arrivée à la cafétaria l'ambiance n'était vraiment pas au beau fixe.  Il était déjà 15h10 et on n'avait toujours pas vu de préposé(e) au service des boissons. Sur les avis affichés au bar avec ceux des tarifs, il est dit que ce service est assuré de 13h30 à 16h45 en semaine et à partir de 14h seulement le w-e.

Ce n'est pas la première fois qu'il est impossible d'obtenir, de toute l'après-midi, des boissons au bar. C'est donc un mal récurent causé par le manque de personnel et un manque d'organisation efficace.

Aujourd'hui, nous avons appris que 2 personnes sur 5 n'étaient pas venues travailler et c'est pour cela qu'il n'y aurait pas de service au bar car le service des repas occupaient totalement le temps des préposées présentes et déjà pas mal surmenées. Le service du repas de midi a été (de nouveau) baclé et la distribution du repas du soir en chambre et le service au restaurant allait enregistrer un sérieux retard.

Dès qu'il a été confirmé ce matin que l'équipe serait réduite presque de moitié, "on" a téléphoné à la direction pour s'entendre dire qu'on n'y pouvait rien (ou une réponse du même genre...).

J'ai été donner un coup de mains au restaurant afin de permettre à une de ces 3 malheureuses de venir servir quelques boissons aux résidents et à leur famille, mais ce n'est pas là, vous l'admettrez, une manière de gérer une résidence de 205 pensionnaires...

Que nous réserve demain dimanche  !?

21:05 Écrit par Le Collectif. dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

04/11/2009

Belle Pomme.

Paloke-Pommes


C'est la grosse pomme à gauche qui
était vendue au Match-Scheut de
le chée de Ninove.


On peut tenter de justifier le choix d'une plus petite pomme :

ce n'est pas parce qu'elle est petite qu'elle n'est pas aussi bonne,
juteuse et croquante que la grosse, quoique... ;

notre parente n'est pas folle des pommes et il est donc inutile de lui
en donner une grosse, elle finira dans notre corbeille à fruits ;

les pensionnaires de la résidence n'ont plus le même appétit
qu'avant et on pourrait presque affirmer que le choix de cette
catégorie de pomme a été soigneusement étudié et accepté.

Certes tout ceci n'est que supputation mais je ne pense pas être
loin de la vérité en affirmant que le prix des denrées, des ingrédients
et des autres fournitures a une influence sur les bénéfices de S.L.G.
et que cette entreprise est attentive à maintenir ces coûts aussi réduits
que possible.

Au détriment, sans aucun doute, de la qualité des repas !

(Voir les nombreuses remarques lors des conseils des résidents).

18:29 Écrit par Le Collectif. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/11/2009

Qualité des produits...

Pour notre retour, une petite devinette ?
Quelle pomme, à votre avis, est celle qui était en promo
dans notre supermarché ?
Paloke-Pommes

(à suivre...)

18:27 Écrit par Le Collectif. dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

17/10/2009

Avis d'absence

Parti 15 jours au soleil...

03:32 Écrit par Le Collectif. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/10/2009

Paloke-SLG Style

Paloke-Mouchoirs
Le 16 février, c'en était fait de la période transitoire. Les clefs avaient changé de mains.
Les changements n'allaient plus tarder à se confirmer car on avait déjà pu remarquer,
ici et là, que ce n'était plus comme avant.

Par exemple des bouteilles d'eau en verre à la place du plastique.
C'est plus lourd et ça casse !

Et puis y a eu le retour de la blanchisserie et la surprise des jolis mouchoirs sur lesquels
on avait collé de vilaines étiquettes...(*)

Mais on n'arrête pas le progrès et l'efficacité.
Même à 90 ans passés !

(*) Remarquez aussi le soin du repassage !

19:01 Écrit par Le Collectif. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/10/2009

Home Paloke- Spécifications

ResidencePaloke-102009-A
La résidence Paloke
possède les agréments pour Maison de repos (MR),
maison de repos et de soins (MRS) et courts séjours (CS).

 Adresse   :  Rue Paloke, 40
                                     1080 Molenbeek-Saint-Jean

e-mail : residentie.paloke@coditel.net

Directrice  :  Mme Sylvia Walravens
e-mail :  
sylvia.walravens@paloke.org

  Tél. : 02 524 10 09

Agréments :  MR : PE 3105       Inami : 7-44039-48 
                                               Inami : 7-52155-80

Il y a163 lits MR (Maison de Repos)  et 42 lits MRS ( Maison de Repos et Soins)  
ce qui fait une population de 205 résidents.

Du fait de l’agrément MRS, il doit y avoir un médecin coordonateur (MCC).

C’est le point de contact entre le gestionnaire et les médecins généralistes qui
travaillent dans l’institution. Ce mandat est contractuellement limité dans le temps. Sa nomination, ainsi que le renouvellement de son mandat doivent être soumis à un
droit de véto du Cercle afin d’éviter toute nomination opaque et abusive de la part
du Pouvoir Organisateur.

20:05 Écrit par Le Collectif. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/10/2009

Paloke-FlashBack

Au dernier trimestre 2008, avec les rumeurs qui se précisaient, sont apparus les premiers signes avant-coureurs de la transaction.  Ainsi, des robinets, des chasses, des ampoules, les ascenseurs et tout ce qui touchait aux bâtiments ont été l'objet de, pour dire cela gentiment, de négligences.  Je me souviens des urinoirs du lobby dont un seul était opérationnel et des ampoules manquantes un peu partout. Pas mal de wc aussi hors service. Ceci dit, l'homme de peine qui avait ces tâches avait disparu (oui.. disparu...) et les patrons avaient sans doute décidés de se débrouiller comme ça pendant quelques semaines juste avant de passer la main.
Question personnel, les rumeurs allaient bon train et l'inquiétude s'installait quand à la suite des événements car il a fallu attendre longtemps avant qu'une réunion clarifie la situation. Cette réunion a précisé la situation concernant la reprise du personnel et la vie à la Résidence a poursuivi son train-train.
Vers la fin de l'année, la direction a organisé un repas festif extra-muros qui a rassemblé une grande partie du personnel pour ne pas rompre aux traditions.
Les festivités et les décorations de fin de l'années ont été comme d'habitude et les menus de Noël et Nouvel-An aussi appréciés que par le passé.

13:59 Écrit par Le Collectif. dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/10/2009

Installation à Paloke.

 Paloke-Bienvenue

Maman a 85 ans. Elle devait quitter son appartement
en avril 2009. Elle décide alors de "se faire placer"
comme elle dit. La question ne s'est pas posée de
chercher une résidence car depuis longtemps la
résidence Paloke avait sa préférence.Il faut dire
que la renommée de la résidence était acquise
depuis de nombreuses années comme étant le
meilleur home d'Anderlecht et environs, bien que
situé à Molenbeek. C'était son premier choix et
elle avait les échos favorables de notre médecin
de famille et ami. En août 2008, je l'inscris sur la
longue, très longue liste d'attente et on s'arme de
beaucoup de patience, au moins 6 mois pour un flat.
Mais voilà...on ne fait pas toujours ce que l'on veut et la vie en a décidé autrement ! Le 30 novembre,
elle a été victime d'une chute avec une hémorragie cérébrale la laissant totalement inconsciente.
Ambulance, hospitalisation, opération, revalidation et au début de février, la clinique m'annonce
qu'elle peut sortir.
Entretemps, j'ai déjà recontacté Paloke mais il n'y a toujours pas de place vacante. Je cherche
ailleurs mais les maisons de bonne réputation ont aussi de longues listes d'attente.
Je réalise aussi que la personne de contact de Paloke a changé et j'apprends que le home
a été vendu à un groupe d'investisseurs....je m'inquiète du changement mais la nouvelle
direction me rassure et me propose provisoirement une chambre, dans l'attente du flat
désiré à l'inscription.
C'est donc avec le coeur rempli de chagrin et de bonheur à la fois, puisque maman a failli
mourir, qu'elle va mieux et a obtenu une place où elle le désirait, que je lui aménage sa
chambre avec quelques uns de ses meubles. J’achète un petit frigo pour qu’elle ait des boissons
fraîches, je décore la chambre avec des photos de la famille et les objets auxquels elle tient.
Je fleuris la chambre, colle un message de bienvenue sur la porte.
Elle quitte la clinique le 18 février, direction Paloke.Ce fut un moment d'autant plus
difficile, que personne de la maison de repos n’était là pour nous accueillir. Je l’ai donc installée
dans sa chambre et c’est le coe
ur gros que je l’ai conduite à la salle à manger pour le souper.
L'adaptation n'a pas été facile, même si maman est de caractère jovial et contente d'être
toujours en vie. Au mois de mars, nouveau déménagement vers le flat qui est bien
situé et très ensoleillé.
Et puis...c'est vrai...il y a eu le changement .
Cet épisode de notre vie de famille a été très pénible et il faut savoir qu'une expérience
semblable peut arriver à chacun de nous.
C'est très triste de devoir admettre que sa maman est devenue dépendante et compte
sur vous comme vous avez pu compter sur elle ces dernières 65 années.

Ce sont les choses de la vie...

10:23 Écrit par Le Collectif. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/10/2009

La Résidence Paloke.

ResidencePaloke-102009
La Residence Paloke se trouve dans une oasis de verdure et de calme, à 1 km du Ring et à 7 km du centre de Bruxelles. Le domaine est entouré d'un splendide parc.

La Résidence Paloke est une Maison de Repos ainsi qu’une Maison de Repos et de Soins.

A chaque étage un coin de repos vous permet de rêver ou de vous entretenir avec des amis.

Il y a des flats pour une ou deux personnes et des chambres pour une personne. Vous aurez le libre choix pour l’aménagement de votre logis.

L’établissement possède un équipement moderne dont une cafeteria-bar au vaste lobby du rez-de-chaussée, un salon de coiffure, un local de kiné, une salle d’ ergothérapie, des livres etc... Dans la grande salle du restaurant les petits plats sont concoctés dans nos cuisines avec des produits frais du marché. Des dîners de famille peuvent même être organisés.

Le résident et sa famille y trouveront repos, détente et santé.

13:55 Écrit par Le Collectif. dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

07/10/2009

Le Changement.

C'est après les vacances de 2008 que des rumeurs inquiétantes se sont répandues dans les
couloirs de la résidence.  On parlait de la cession de l'établissement à une société.  Au fil des
semaines, on en a su de plus en plus et il s'est avéré que les exploitants des Résidences
Ten Prins et Paloke
avaient cédé leurs deux affaires à
Senior Living Group , une société à la
recherche de développement par la reprise de maisons de repos et de soins privées. Cette
société essayait depuis de nombreux mois de négocier ce rachat sans succès jusqu'au jour
où l'offre est devenue telle qu'après palabres entre frères et soeurs, ils ont succombé à la tentation. C'est le monde des affaires...
Cela a crée un choc dans le personnel qui travaillait là dans une ambiance assez relax avec un
management quelquefois imprévisible mais conciliant...
Cela a aussi crée un choc chez les résidents, en majorité des octogénaires et plus âgés dont
certains qui habitent là depuis des années. La principale crainte étant de devenir un sorte
de matériel produisant du revenu. Moi je rétorquais à cela que la famille qui s'occupait de
la résidence depuis toutes ces années ne
faisait pas cela pour la gloire et qu'il y avait aussi un
soucis de rentabilité dans leur manière de gérer l'institution.
De plus, un changement pouvait s'avérer positif car il peut en résulter de l'amélioration due à
l'échelle de l'entreprise, sa flexibilité devant les aléas, ses spécialistes et son management.
Mais voilà, les pensionnaires étaient en majorité satisfaits de la façon dont ils étaient pris en
charge et comme tout le monde en général, n'appréciaient pas beaucoup les changements inévitables, à venir. (On appelle ça la résistance au changement !)

La cession effective s'est faite au 1er janvier 2009 avec une période transitoire allant jusqu'au 15 février. Pendant cette période l'ancienne direction a passé  le témoin aux nouveaux venus.

15:08 Écrit par Le Collectif. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/10/2009

Home PALOKE.

On fréquente cette Résidence pour personnes âgées depuis que belle-maman est devenue
invalide. Les genoux et par corollaire les jambes affaiblies. Condamnée à la chaise roulante
et à de l'aide pour se lever du lit, pour l'hygiène, etc.
C'était il y a un peu plus de 3 ans. Belle-maman nous a quitté l'année passée.
Cela a été une délivrance pour tout le monde tant la qualité de vie qui lui restait se résumait
à presque plus rien. Elle était très âgée. Ainsi, vu par nous, cela n'a rien de très réjouissant
de continuer à vivre dans cet état comme elle a dû le faire. Mais on ne choisit pas, surtout
que des tas de raisons, bonnes et mauvaises, font qu'on fait durer la souffrance. 
Dans les couloirs de cet établissement, où ce problème est permanent, on dit souvent
qu'on est plus charitable avec les chiens dont on abrège plus rapidement les souffrances.
Nous continuons à y aller car nous avons encore une aïeule qui y est installée.
C'est une nonagénaire qui a encore une vitalité étonnante pour cet âge mais il y a un préoccupant problème de mémoire. Enfin, pour elle tout va bien, elle est autonome !
A cette époque, cet établissement appartenait à une famille qui l'exploitait personnellement.
Le Directeur, l'Infirmière Chef, la Gouvernante étaient frères et sœurs et conjoints. 
Les enfants venaient tirer le Bingo les mercredis des vacances et l’aîné tondait les
pelouses ou distribuait le courrier.
Si tout n'était pas idéal, c'était bien. Il y avait de l'humanité dans les relations avec le
management. Le personnel, dans sa majorité, était stable, sympathique et bienveillant et
concerné par ce métier assez dur et pas assez considéré. Les résidents vivaient là dans
des conditions satisfaisantes et étaient contents de leur sort.
Le Home Paloke, rue Paloke, était une institution à recommander.

Cela a changé depuis le début de cette année...

14:42 Écrit par Le Collectif. dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |