31/01/2010

Qualité des Repas.

On fréquente beaucoup l'institution Paloke. Nous n'habitons pas loin et nous consacrons du temps à cela car la vie en Résidence pour Personnes Agées est tellement monotone et dénuée d'intérêt que nous sommes attentifs à aller distraite le plus souvent possible notre parente  (nous sommes retraités et avons, bien entendu, du temps pour cela).

On passe du temps au lobby, discuter avec les autres résidents, qui passent là leur après-midi avec une verre, de ce qui se passe dehors. Nous qui sommes autonomes, mobiles, indépendants, on a difficile à imaginer que, quelquefois, cela peut ressembler à une prison !

Par quel hasard il n'y a que des rouspéteurs parmi ceux qui viennent passer là leur temps. Mais est-ce un hasard !?  Cet après-midi, c'est la qualité du repas qui était - une fois de plus - le sujet du jour. Brochette immangeable, inmâchable... je n'ose pas écrire les qualificatifs cités !

Souvent dans les critiques, menus de cantine : saucisses, haché, boulettes, rabat de col (blanquette !), boeuf mode (carbonnades), steak 3è ou 4è choix,; Fish sticks, rôti de débris de dindonneau, etc...

Avant Senior Living Group, c'était mieux, beaucoup mieux !

Pour le moment, on modernise les télétransmissions pour les appels mobiles et on a remarqué une amélioration dans l'entretien et le nettoyage en général.

On espère que cela sera aussi le cas pour les repas, car cela constitue une des dernières satisfaction journalière pour nos parents qui résident là : une bonne nourriture, un bon repas !

19:06 Écrit par Le Collectif. dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Comparaison Nous avons une aïeule à Paloke et maintenant des parents dans une autre institution. Cette fois, nous pouvons comparer !
Pour commencer, pour ce qui est des repas, ils reçoivent le lundi matin le menu de toute la semaine.
C'est vrai qu'à Paloke il est affiché mais quid des gens qui ne savent pas sortir de leur chambre ?
Les repas sont très variés, équilibrés, bien préparés et pas systrématiquement avec de la viande de basse qualité à presque tous les repas ! Est-il normal que l'on doive apporter son trancheur pour pouvoir couper la viande et que malgré tout on ne peut pas la manger ? Est-il normal que l'on doive apporter son verre lorsqu'on boit de la bière au repas, ceci pour ne pas la boire dans un petit verre à eau ? J'en passe et des meilleures. Nous avons souvent mis le chef en cause. C'est vrai qu'il n'a pas beaucoup d'idées mais il est aussi vrai qu'il est difficile de cuisiner un bon repas avec des produits de moindre qualité.
Par contre, le changement commence à se voir dans ce qui est relatif à l'hygiène.
Il nous reste à espérer que le changement se fasse maintenant à tous les points de vue.
Nous aussi avons entendu comparer la résidence à une prison, raison de plus pour soigner les repas puisque c'est un des derniers plaisirs de ces personnes au firmament de leur vie !
On nous demande de prendre patience depuis bientôt un an, peut-être verrons-nous bientôt la fin du chemin.

Écrit par : grand-maman | 02/02/2010

Les commentaires sont fermés.